Deux exemples édifiants de la nécessité de durcir les sanctions face à l'explosion de la violence contre les personnes :

- au collège Jean-Jaurès de Pantin, un élève qui a tenté d'étrangler son proviseur, frappé violemment son assistante ... a été remis en liberté. Depuis il a agressé une élève

- dans ce même lycée des enseignants ont été victimes d'attaques au pétard mammouth assez fort pour entraîner des mutilations irréversibles ... à noter : ce collège n'est plus en ZEP ! il est désormais classé "ambition réussite", ce qui permet une fois de plus de brouiller les statistiques

- La cour d'assise des Hauts de Seine a condamné à seulement six ans de prison, Daouda Gaye, 32 ans, qui avait assassiné un père de famille de 46 ans pour une question de priorité au volant ...